Connaissance du gibier

Oie cendrée


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


Dans le passé, les oies cendrées n’étaient pas si nombreuses. Mais de nos jours, la population a fortement augmenté et dans tout le pays on peut voir des oies cendrées en grand nombre.

Il y a plusieurs milliers d'années, l’oie cendrée sauvage a été apprivoisée par l’homme, pour ses œufs, sa chair et ses plumes, mais aujourd'hui l’oie cendrée ne joue plus un grand rôle dans l'agriculture. Par contre, elle a pris de l’importance pour les chasseurs, qui en ont abattu un nombre croissant ces dernières années.


Aspect général

L'oie cendrée ou de son nom latin Anser anser, est la plus grande du groupe des oies grises.

Elle présente un plumage tacheté gris et blanc, un bec orange et des pattes roses.

L'oie cendrée mesure 90 cm de long, pèse 3 à 4 kg. et son envergure est de 175 cm. Le mâle est un peu plus grand que la femelle.

Les oies cendrées sont extrêmement bruyantes. Lorsqu’un vol d'oies se profile, on peut les entendre de loin, mais on peut aussi les entendre lorsqu’elles sont à terre ou dans l’eau.

Oie cendrée


Reproduction

L'oie cendrée est monogame et forme un couple à vie. Le nid est placé sur le sol dans les hautes herbes, les roseaux ou sur de petites îles flottantes formées par la végétation aquatique. Le nid est fait de duvet et de plumes, et accueille en moyenne six œufs d’environ 6x9 cm. L’oie couve pendant environ 28 jours, et le mâle monte la garde.

Les deux parents nourrissent les oisons. Après 2 mois, les oisons peuvent voler et se joindre aux oiseaux adultes qui ont mué en perdant certaines plumes un mois plus tôt, et peuvent maintenant à nouveau prendre aussi leur vol.


Oie cendrée


Alimentation

L'oie cendrée se nourrit principalement de différentes espèces d'herbe et de plantes. Les jeunes pousses d’herbe et de céréales contiennent plus de nutriments que l’herbe habituelle, c’est pourquoi on voit souvent les oies cendrées à la recherche de nourriture au milieu des moutons, des chevaux et des vaches. L'herbe qui vient d’être coupée est également au menu et l’on peut donc voir de nombreuses oies cendrées dans les parcs.

Comme il n'y a pas beaucoup de nutriments dans l'herbe, les oies grises passent beaucoup de temps à la recherche de nourriture. L'herbe est rapidement assimilée par le système digestif de l'oie, laissant derrière elle d'énormes quantités d'excréments, ce qui est très peu apprécié dans les parcs et sur les terrains de sport. Quand des oies atterrissent sur des champs, elles peuvent faire de gros dégâts aux cultures, c’est pourquoi dans beaucoup d'endroits on demande des autorisations de régulation de l'oie cendrée, afin de réduire les déprédations.


Oie cendrée


Où l’oie cendrée se reproduit-elle ?

L'oie cendrée se trouve dans une large zone de l'hémisphère nord, d’où les oiseaux migrent vers le nord pour se reproduire chaque année. Des hivers plus chauds et des champs verts presque toute l’année ont entraîné une augmentation significative de la population d’oiseaux sédentaires et d’oiseaux nicheurs ces dernières années au Danemark.

De grands groupes d’oies arrivent fin février et au cours des mois de mars et d’avril, la formation de couples commence. Avec l’augmentation de la population d'oiseaux nicheurs, les oies doivent trouver de nouveaux lieux pour nicher et l’on trouve ainsi des nids d’oie dans des endroits inhabituels. Cependant, c’est généralement près de l'eau qu'elles se trouvent et qu’elles muent.


Chasse à l'oie

En août, les oies se rassemblent à nouveau pour migrer vers les côtes et certaines d'entre elles commencent à voler vers le sud. La saison de la chasse à l’oie cendrée débute actuellement le 1er septembre. Les oies quittant les champs et les prairies dans la dernière semaine d'août, c’est presque à croire qu’elles connaissent les dates de l’ouverture de la chasse.

La saison de la chasse à l'oie cendrée est tout au long de l'automne, mais la haute saison se situe en septembre et en octobre, où elles migrent depuis le nord de la Scandinavie.


Oie cendrée


De plus en plus de chasseurs trouvent la chasse à l’oie passionnante, car le nombre d'oiseaux a augmenté ; et la fourniture de matériel et d'équipement nécessaire à cette forme de chasse a suivi aussi. L'oie cendrée avec sa vue exceptionnelle est très vigilante. Il s’agit donc à la fois d’être bien caché et d’avoir la patience d'attendre que les oies soient à portée de tir.

Les oies sont de gros oiseaux, et nombreux sont les chasseurs qui tirent de trop loin car ils croient à tort que les oies sont plus proches qu'elles ne le sont réellement. Le vol des oies est très rapide et leur plumage ainsi que leur duvet forment une épaisse couche résistant aux impacts. Par conséquent, il ne faut pas tirer au-delà de 25 mètres, et de préférence avec de la grosse grenaille et des cartouches rapides.

Quel équipement ?

En matière d’équipement, il s’agit avant tout de trouver une bonne cache. Vous pouvez vous procurer des boîtes pour vous cacher et desquelles vous pouvez jaillir comme un pantin quand les oies sont assez proches. Cela signifie que vous êtes allongé dans une boîte avec couvercle que vous ouvrez seulement quand les oies sont à portée de tir. Un groupe de leurres de bonne qualité améliore sensiblement les chances, comme un appeau peut inciter un vol d’oies cendrées de changer de direction et de se poser devant la cache.

Un chien rapporteur pouvant porter de gros oiseaux est un must, car une oie cendrée abattue peut flotter très loin avec ses ailes raides.


Une oie au menu

L’oie cendrée a un goût excellent. Si vous avez la patience et la perspicacité de déplumer une oie ou deux de manière à ce que la peau soit intacte, il n'y a guère de meilleur dîner de Noël qu’une oie sauvage braisée, accompagnée d’une sauce au vin rouge, de gelée de groseilles, d’une salade Waldorf et de pommes de terre.

Vous pouvez également couper des filets dans la poitrine et les faire frire sous forme des steaks, ou servir de la poitrine d’oie fumée comme entrée. Ne pas oublier qu’une oie sauvage n’est pas aussi en chair qu’une oie d’élevage engraissée, raison pour laquelle il est nécessaire d’utiliser deux oies au lieu d'une.

Articles Liés

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?