Conseils de chasse

Couche sur couche


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


Choisissez le bon vêtement de chasse grâce au guide couche sur couche de Deerhunter

Des vêtements qui vous gardent au chaud et au sec quand les dieux de la météo montrent vraiment les dents, on ne peut pas souhaiter mieux. Mais lors de l'achat de vêtements de chasse, quelles propriétés doivent être prioritaires ?

Si vous utilisez beaucoup vos vêtements, il est important de faire le bon choix dès le départ. Les vêtements sont-ils utilisés principalement lors de la chasse en mouvement et dans des conditions météorologiques modérées, ou doivent-ils être en mesure de faire face à des conditions climatiques extrêmes lors de la chasse sédentaire ?

La qualité est un facteur crucial. Lorsque le budget vêtements de chasse est limité, il est conseillé d’économiser un peu sur les vêtements de dessous et intermédiaires, et d’investir davantage dans les vêtements de protection (vêtements de dessus).


GUIDE RAPIDE


Vêtement intérieur

Climat tempéré : Pour une activité intense, nous recommandons des sous-vêtements en fibres synthétiques / Pour une faible activité des sous-vêtements en fibres synthétiques et en coton.
Climat froid : Pour une activité intense, nous recommandons des sous-vêtements en laine de mérinos / Pour une faible activité des sous-vêtements en coton

Vêtement intermédiaire

Climat tempéré : De préférence un molleton, un tricot, une chemise ou assimilés
Climat froid : De préférence un molleton ou un tricot avec membrane

Vêtement de dessus

Climat tempéré : De préférence, par exemple une veste avec membrane imperméable, coupe-vent et permettant au corps de respirer
Climat froid : De préférence, par exemple une veste avec membrane imperméable, coupe-vent et permettant au corps de respirer + ouatine et duvet


Le principe des 3 couches

Une fois que l’on est mouillé, il est difficile de rester au chaud. Une des meilleures façons de rester au chaud et au sec est de s’habiller selon le principe des 3 couches :

Le principe des 3 couches est décrit ici, ainsi que les considérations à prendre en compte :

Vêtement
intérieur

Vêtement intérieur

En utilisant des sous-vêtements transférant la sueur, celle-ci passe du vêtement intérieur vers le vêtement intermédiaire isolant qui absorbe la sueur et retient la chaleur.

Lire la suite

Vêtement
intermédiaire

Vêtement intermédiaire

Depuis le vêtement intermédiaire, la sueur passe au vêtement extérieur, coupe-vent et imperméable, où la vapeur d'eau passe à travers un revêtement ou une membrane permettant au corps de respirer.

Lire la suite

Vêtement
de dessus

Vêtement de dessus

Le vêtement extérieur protégeant contre le vent et l'eau est appelé vêtement de dessus.

Lire la suite


Vêtement intérieur



Le choix judicieux d’un sous-vêtement est fonction de la température et du degré d'effort physique.
Lorsqu’il fait chaud et que l’on bouge, les tissus synthétiques sont recommandés pour obtenir un transfert optimal de la sueur. Au contraire, par temps froid et avec peu d’activité physique, on préfèrera généralement des sous-vêtements de laine.

Le sous-vêtement doit avoir une coupe bien adaptée mais pas trop serrée. Le sous-vêtement doit toujours être assez long pour éviter les ponts thermiques car le vêtement se sépare au milieu.

- Les sous-vêtements en coton sont confortables mais ne conviennent pas à une activité physique intense. La raison en est que le matériau absorbe la sueur au lieu de la transférer loin de la peau. Le coton procure moins de chaleur lorsqu’il est mouillé et on a rapidement une sensation d’humidité et de froid. En hiver, le coton n'est pas conseillé.

- La laine transfère beaucoup mieux la sueur que le coton, mais pas tout à fait aussi bien que le tissu synthétique. Par contre, la laine est plus chaude que le tissu synthétique, à la fois par temps sec et humide. Bien que la laine soit assez isolante quand elle est mouillée, elle met beaucoup plus de temps à sécher que le tissu synthétique. Pour les activités physiques modérées en hiver ou dans les régions froides, ce sont les propriétés isolantes qui prévalent, les propriétés relatives au transfert de la sueur sont d’une bien moindre importance. Dans ce cas, la laine ou le mélange de laine et de fibres synthétiques sont souvent les meilleurs choix de tissu. De nombreux produits en laine peuvent provoquer des démangeaisons désagréables, ce qui peut être évité en privilégiant la laine de mérinos.

- Les tissus synthétiques comme le polyester n’absorbent pratiquement pas l’eau dans leurs fibres. Leurs propriétés de transfert de sueur sont ainsi excellentes. De même, ils sèchent très rapidement, ce qui est un grand avantage lors de longues périodes pluvieuses ou dans les zones très humides où les vêtements sèchent difficilement. Un autre avantage du tissu synthétique est sa plus grande résistance à l’usure par rapport à la laine. La laine est toutefois plus chaude.


Vêtement intermédiaire



Le vêtement intermédiaire isolant comprend généralement une chemise, un molleton, un blouson polaire ou analogue.
À des températures supérieures à 10-15 degrés, sans pluie ou vent fort, il n’y a aucune raison d'utiliser autre chose qu’un vêtement intérieur et peut-être un molleton.

Avec des vents plus forts, un molleton coupe-vent permettant au corps de respirer procure un plus grand confort. L'avantage du molleton, c’est qu’il permet au corps de mieux respirer qu’un vêtement de protection traditionnel conçu pour résister à beaucoup de pluie. La coupe est ici des plus importantes. Avec un molleton épais et confortable, on peut se sentir à l’aise lorsqu’on l’essaie en magasin, mais s’il est trop épais, il prendra trop de place sous une veste.

Le molleton est sans aucun doute très apprécié en tant que vêtement isolant intermédiaire car il sèche beaucoup plus rapidement que la laine. Si l’on prend en compte l’aspect financier, le molleton permet également de faire des économies.


Vêtement de dessus


DKK 2 199,00


Lorsque le vent et la pluie montrent des dents, la couche la plus à l'extérieur, le vêtement de dessus, est d'une importance capitale pour se protéger.

Pour les activités en mouvement, il est rare que plus d’un simple vêtement intermédiaire soit nécessaire sous le vêtement de dessus, par exemple un molleton léger. Les vêtements intermédiaires plus nombreux ou plus épais sont importants, avant tout pour les chasseurs à l’affût.

Pour les activités impliquant une activité physique, le vêtement de dessus ne doit pas être simplement coupe-vent et imperméable mais doit aussi permettre au corps de respirer afin de ne pas être incommodé par la sueur. C’est ce qu’offrent les produits Deerhunter avec Deer-Tex®, membrane qui est 100% imperméable, coupe-vent, permettant au corps de respirer.


Deerhunter Deer-Tex membrane


Imperméabilité


Le test de résistance à l’eau (waterproofness) est un moyen de mesurer l’imperméabilité de la membrane. Plus le chiffre est élevé, plus le vêtement est imperméable. On mesure en théorie la quantité d’eau à laquelle le revêtement de protection peut résister avant que l’eau ne commence à traverser la membrane.

Pour la chasse par pluie fine, 5 000 mm d’imperméabilité est bien adapté. Pour la membrane Deer-Tex®, le chiffre est souvent de 20 000 mm, ce qui vous protège en cas de conditions météorologiques extrêmes.
Il est à noter ici que plus une membrane est mince, mieux elle permet au corps de respirer. Environ la moitié de notre sueur est dispersée par les ouvertures au niveau du cou et des manches, alors que l'autre moitié sollicite la membrane.

Deerhunter veste avec coutures scellées


Coutures soudées


Les coutures soudées sont souvent utilisées avec diverses membranes. Lorsque les vêtements sont cousus au moyen d’une aiguille et du fil, de minuscules trous sont pratiqués dans le tissu.

Afin d’empêcher l’humidité de passer au travers des coutures, celles-ci sont souvent soudées de l’intérieur.

Elles peuvent également être scotchées sur l'extérieur du tissu de manière décorative. On s’assure simplement que les zones vulnérables bénéficient de la meilleure solution.


Choisissez les accessoires appropriés



Une partie de la chaleur corporelle est dispersée par la tête. Il est donc important de porter un couvre-chef approprié. Les mains et les pieds doivent également rester au chaud pour éviter la propagation du froid dans le reste du corps.

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?