Conseils de chasse

Les chiens d’arrêt anglais


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


Deerhunter propose une mini-série sur les différentes races de chiens de chasse. Nous ferons ici une brève présentation des races de chiens de chasse les plus communes au Danemark. Elle se présentera sous forme de présentation générale faisant référence aux sites Web des différents clubs. Il sera ainsi possible d’aller trouver d’autres renseignements sur les différentes races de chiens, personnes à contacter, possibilités de dressage, chiots et événements.


Le chien tombe à l’arrêt

Le premier groupe qui sera présenté est celui des chiens d’arrêt anglais qui comprend les races Pointer, le Setter Gordon, le Setter anglais, le Setter irlandais rouge et l’Épagneul breton. La caractéristique du chien d’arrêt est sa capacité à soudain tomber à l’arrêt.


Breton Les chiens d’arrêt anglais
Les chiens d’arrêt anglais


D’où le nom « chien d’arrêt ». Le phénomène d’arrêt du chien est produit par des impressions sensorielles particulières déclenchées par l’olfaction. Comme le montrent les photos de l’article, la position d’arrêt des chiens anglais est très intense et élégante.

Les races de chiens anglais ont été principalement élevées pour la chasse au gibier à plumes, mais sont devenues très généralistes avec le temps et sont maintenant utilisées pour la plupart des formes de chasse. Lorsqu’il lève des perdrix, des faisans, des bécasses et parfois des bécassines, le chien d’arrêt tombe à l’arrêt. Ces chiens peuvent également contribuer à de formidables sensations de chasse dans nos pays voisins où il y a des grands tétras, des lagopèdes, des tétras-lyres et des grouses.

Cette capacité particulière à se mettre à l’arrêt a été obtenue par l’élevage au fil des générations et peut se renforcer grâce au dressage. Sans rentrer dans les détails, le chien se met à l’arrêt après avoir localisé l’oiseau. Le comportement du chien fait que l’oiseau « s'aplatit » sur le sol en espérant ainsi ne pas être découvert.


La chasse avec le chien d’arrêt

La chasse en compagnie de chiens d’arrêt est une forme de chasse particulièrement intéressante qui n’est malheureusement plus aussi commune aujourd'hui. Cette forme de chasse se pratique idéalement avec un petit nombre de chasseurs qui peuvent ainsi bien profiter du travail remarquable du chien. Durant cette forme de chasse, la bonne collaboration entre le chien et le chasseur est indispensable et constitue une part importante de l’expérience. L’interaction entre le chien et son maître ainsi que la technique de chasse du chien sont des aspects importants à prendre en compte la réussite de la chasse. Durant cette forme de chasse, on n’obtient pas nécessairement toujours de belles prises, mais on obtient par contre des expériences inoubliables.

La chasse au chien d’arrêt s’effectue aussi bien dans les marécages que dans les forêts et dans les champs.


formation de chien de chasse
formation de chien de chasse


Pour que cela se passe bien, le chien doit travailler en bonne relation avec son maître et il doit activement parcourir le terrain pour lever du gibier à plumes. Typiquement, on parcourt les champs contre le vent de manière à offrir au chien les conditions les plus optimales pour qu’il puisse utiliser son sens de l’odorat et ainsi lever du gibier à plumes. S’il y a du gibier à poil sur le terrain, il est préférable que le chien soit dressé à ne pas le suivre. Si le chien commence à poursuivre du gibier à poil, cela peut s’avérer sans intérêt et de la perte de temps.

Dans sa recherche de gibier à plumes, le chien localisera l’oiseau puis se mettra ensuite à l’arrêt. Le chien doit rester à l’arrêt jusqu’à ce que le chasseur / les chasseurs apparaissent et se placer dans la meilleure situation pour leur permettre de tirer sur l’oiseau que le chien aura pointé. Lorsque les chasseurs sont « prêts », le chien doit lever l’oiseau sur commande pour qu’il s’envole et que le chasseur puisse l’abattre.

Idéalement, le chien doit rester tranquille lorsque l’oiseau s’envole. Cela permet d’obtenir un contexte plus calme permettant au chasseur de se concentrer pour tirer.


Setter anglais
gordon setter


Lorsqu’un oiseau est abattu, le chien doit le rapporter à son maître. Lorsque l’on a essayé ce type de chasse et que tout se passe parfaitement, on obtient des souvenirs inoubliables.


Les cinq races de chiens d’arrêt anglais

Au Danemark, ce groupe comprend cinq races, le pointer, le setter anglais, le setter irlandais rouge, le setter gordon et l’épagneul breton. C’est seulement au Danemark que cette dernière race est catégorisée parmi les races anglaises. La caractéristique de ces races est (outre l’arrêt) leur grande endurance et leur capacité à fouiller de grands espaces. Et le fait qu’ils soient agréables à regarder travailler. Ce dernier aspect constitue une partie importante de la base d’évaluation lors des concours. Lorsque le style de ces chiens est évalué. On observe les mouvements du chien, l’efficacité de son galop afin de vérifier son endurance. De même, on évalue la façon dont le chien oriente sa tête et comment il interagit avec son maître.

Vous trouverez ci-dessous une courte présentation de chaque race. Il est recommandé de visiter les sites web des associations (ou clubs) où vous trouverez des descriptions plus détaillées des races. Vous pourrez vous-même décider où et quand le jeune chien doit être libéré et ensuite estimer où et quand il doit être libéré avec un autre chien de chasse. Lors de ces petites chasses, on peut aussi d’abord libérer le chien seul puis progressivement essayer de le libérer avec un autre chien de chasse. De préférence bien dressé.

Le pointer

On ne connaît pas avec précision l’origine du pointer. Certains pensent qu’il vient d’Italie, d’autres d’Espagne, mais on s’accorde à penser que le pointeur est issu d’un croisement entre des chiens de chasse français, espagnols et italiens. La race est nommée d’après l’espagnol « de punta » qui en anglais a été traduit par « to point », c’est à dire désigner ou pointer un oiseau en tombant à l’arrêt.


le pointer
le pointer


Lorsque la race a été amenée en Angleterre au 18e siècle, l’élevage a pris son essor et les premiers pointers sont arrivés au Danemark vers le milieu du 19e siècle. Le pointer est connu pour son apparence musclée, son énergie et sa vitesse. Le pointer possède une apparence très caractéristique et intense. Le pointer est une race à poil court qui possède des couleurs de pelage variables, mais prononcées. Les plus répandus sont blanc / jaune ou blanc / noir, mais on en trouve aussi unicolore en noir ou couleur hertha. Le pointer possède une taille idéale pour les mâles comprise entre 63 et 69 cm, tandis que la taille idéale des chiennes est de 61 à 66 cm. Le pointer est une race affectueuse principalement élevée pour la chasse dans les espaces ouverts. Lorsque le pointer travaille en relation avec son maître, il est aussi très efficace pour la chasse dans les marais et les forêts.

Le Dansk Pointer Klub est un club actif qui comprend notamment un choix de mentors pour les nouveaux membres. Le club possède un site Web informatif sur www.pointerklub.dk

Setter anglais

Le beau setter anglais fait partie des races de chiens de chasse les plus anciennes. Son histoire remonte jusqu’au XIV siècle et on estime que ses ancêtres sont le pointer espagnol et différents types de chiens du type spaniel. C’est peut-être pour cela que la race fut d’abord connue sous le nom « setter spaniel ». Le setter anglais est devenu une race indépendante en Angleterre au début du 19e siècle. C’est Sir Edward Laverack qui a créé une race de chien de chasse particulière à partir du setter anglais. D’autres ont poursuivi cette reproduction et ont produit de bonnes souches de chiens de chasse. Le mot « setter » renvoie à la position presque assise que le chien adopte lorsqu’il se met à l’arrêt.


Setter anglais
Setter anglais


Le setter anglais peut être désigné comme un chien de chasse de taille moyenne avec des mâles qui, d’après la norme de la race, font entre 65 et 68 cm, tandis que les chiennes font entre 61 et 65 cm. Le poids varie considérablement, mais il typiquement compris entre 20 et 32 kg. La robe du setter anglais peut prendre différentes variantes de couleurs. Les plus fréquentes étant le blanc/orange ou le blanc/noir. Il existe aussi des chiens tricolores qui sont d’ailleurs nommés tricolores et qui sont de couleur blanche/ noire / orange.

Le setter anglais est robuste et peut sans problème travailler dans différents types de terrains. Même si on associe souvent cette race à la chasse en terrain ouvert. Il est souvent utilisé dans de nombreux pays pour la chasse en forêt surtout pour poursuivre les bécasses.

Le club du Setter anglais au Danemark organise partout dans le pays et durant toute l’année une série d’activités. Il est possible d’en savoir plus sur le setter anglais sur le site Web du club : www.engelsksetterklub.dk

Gordon setter

Le beau setter gordon noir est originaire d'Écosse où il était nommé « setter écossais ». La race a été élevée pour la chasse dans les Highlands écossais. On souhaitait pouvoir disposer d’un chien robuste et fort qui pouvait faire preuve d’une grande endurance. Ces capacités caractérisent encore aujourd’hui la race qui est ainsi un chien de chasse polyvalent qui peut être utilisé pour la chasse sur tous les types de terrains.


Le setter Gordon
Le setter Gordon


Le setter Gordon a reçu son nom actuel du comte de Gorden du château de Gordon. Ce comte était passionné de chasse et adorait la chasse aux chiens d’arrêt. On dit que ses chiens étaient connus pour leur endurance et leur envie d’aller chasser.

Le setter Gordon possède le plus puissant gabarit des trois races de setter et les mâles font en moyenne 66 cm tandis que les chiennes ont une taille moyenne de 62 cm. Le setter Gordon possède une expression agréablement amicale avec des yeux bruns charmants irrésistibles. Les couleurs d'un setter Gordon sont noires avec des tâches couleur châtaigne.

Comme pour les autres races, il y a sur le site Web du club de nombreuses belles images et des informations utiles. Pour en savoir plus, allez sur www.dgsk.dk

Setter irlandais

Le setter irlandais rouge brun est un chien incroyablement beau et travailleur qui provient à l’origine d’Irlande, où il a été élevé pour la chasse aux grouses, aux perdrix, aux bécassines et aux bécasses dans les highlands irlandais.


Setter irlandais
Setter irlandais


La race provient d’un setter irlandais rouge-blanc qui a été croisé il y a longtemps avec une race rouge unicolore jusqu’à devenir le setter irlandais rouge que l’on connaît aujourd’hui.

Du point de vue de la taille, les chiens mâles font entre 58 et 67 cm tandis que les chiennes font entre 55 et 62 cm. Comme les autres races de setter, le setter irlandais est aussi un chien que l’on associe souvent à la chasse en « terrain ouvert », mais comme les autres races anglaises, la race est particulièrement efficace pour la chasse sur différents types de terrains. Le setter irlandais a beaucoup d’énergie et d’endurance. Il est également robuste et grâce à son enthousiasme à travailler, le setter irlandais est un compagnon de chasse habile.

Des informations approfondies et de nombreuses photos du Setter irlandais danois sont disponibles sur le site Web de l’association, Dansk Irsk Setter Klub www.irsksetterklubben.dk

L’épagneul breton

Le breton est la plus petite des races anglaises. Elle est originaire de France où on l’appelle aussi Épagneul Breton. Il s’agit d’une race de chien de chasse ancienne originaire de Bretagne.


L’épagneul breton
L’épagneul breton


La race a été élevée en France pour la chasse en terrain accidenté où sa capacité d’adaptation s’est démarquée. Les épagneuls bretons sont des chiens exceptionnellement doués pour la chasse à la bécasse. Ce qui a évidemment contribué à ce qu’ils soient très appréciés notamment en France et aux USA. Comme nous l’avons évoqué, les Bretons sont plus petits que les races anglaises. Les mâles ont une taille moyenne comprise entre 48 et 51 cm tandis que les chiennes font entre 47 et 50 cm. Les épagneuls bretons sont typiquement blancs/orange ou blancs/noirs, mais on en trouve aussi des tricolores avec les couleurs blanc / noir / orange. Il s’agit d’un chien très « compact » qui s’avère être un chien de chasse très polyvalent. Ce qui le rend très apprécié des chasseurs danois. Une grande envie de chasser et un fantastique trouveur d’oiseaux

Le Dansk Breton Klub est le plus grand des cinq clubs spéciaux anglais. Il est possible d’obtenir plus d'informations sur www.breton.dk

Articles Liés

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?