Conseils de chasse

Races de chiens retriever


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


Les cinq races de retriever les plus connues au Danemark sont le Labrador, le Golden, le Curlycoated, le Flatcoated et le Chasapeake. Toutes ces races sont regroupées dans l’association danoise Dansk Retriever Klub. Ces races ont en commun leur capacité et don uniques à rapporter. C’est également à cette caractéristique qu’ils doivent leur « nom de famille » Retriever qui signifie « aller chercher » en anglais.


labrador retriever jaune

Labrador

Golden retriever

Golden

Flatcoated

Flatcoated


Cheasapeake

Chesapeake Bay

Curlycoated

Curlycoated


Les retrievers sont des races très appréciées au Danemark. Notamment le Labrador Retriever et le Golden Retriever qui sont très courants. La raison de la popularité de ces cinq races de retriever se trouve dans la convivialité de leurs rapports aux gens et autres chiens. On les apprécie aussi en raison de leurs capacités à chasser, car ces races sont des compagnons de chasse fiables et fidèles qui ne sont fondamentalement pas difficiles à dresser.

Dans ce qui suit se trouve une courte présentation des races. Pour plus d’informations sur chaque race, son histoire et ses caractéristiques spécifiques, veuillez consulter le site Web commun : www.dansk-retriever-klub.dk

Ce site est très instructif et il comporte des liens vers le site web des différents clubs spéciaux, mais aussi des informations communes sur les épreuves et les expositions On y trouve aussi un très grand nombre de bonnes photos des chiens dans différentes situations. Ainsi que des informations sur les dates des nombreux événements proposés aussi bien au niveau local qu’au niveau national. On trouve également de bons conseils et instructions en rapport avec l’acquisition d’un nouveau chien de chasse, des conseils relatifs à l’entraînement, aux chiots et bien plus encore. Si vous pensez à l’une des races retriever pour votre prochain chien, il peut être pertinent d’en parler aux éleveurs de chaque race. Prenez n’importe lequel de ces chiens et discutez de leurs besoins, du dressage et de leurs caractéristiques.

Le Danish Retriever Club organise de nombreuses activités pour s’assurer que ces chiens soient bien dressés et puissent ainsi devenir des chiens de chasse habiles. Les ambitions relatives aux chiens sont nombreuses, mais si on le souhaite, il est possible de les entraîner aussi bien pour les épreuves dans les champs que pour les concours. Le dressage pour le travail sur le terrain aiguise l’obéissance et notamment si on souhaite tester le tempérament du chien et ses capacités à dénicher du gibier. Il est en même temps passionnant de le voir participer à des épreuves sur le terrain pour ceux qui aiment le voir participer aux concours.


Labrador Retriever

Labrador Retrieveren est appelé familièrement Labrador ou Lab. C’est véritablement l’une des races les plus populaires au Danemark et donc ainsi aussi une race bien connue et efficace pour de nombreuses chasses à travers le pays.


Labrador Retriever
Labrador Retriever


Le labrador est considéré comme la race de chien la plus commune dans le monde et dans des pays comme les États-Unis, le Canada et surtout le Royaume-Uni, il y a un grand nombre de labradors. Certaines personnes le connaissent peut-être sous le nom Labrador Formule 1 ou « à l’ancienne ». On peut dire qu’il y a deux variantes de la race. Le Formule 1 ou field trial (FT) étant légèrement plus petit et léger que les labradors plus puissamment construits que certains qualifient « d’à l’ancienne »

Les labradors Formule 1 sont des chiens issus de lignées de reproduction sélectionnées après des épreuves dans les champs anglais et irlandais et ces chiens sont arrivés au Danemark dans les années 1970. Selon le site Web du Dansk Retriever Klub, « ... il n’y a pas d’indications sur l’arbre généalogique indiquant si le chien est d’un type ou d’un autre, et si vous souhaitez acquérir un chiot labrador, il faut demander à l’éleveur le type de labrador dont il est question ».

Histoire

La race que nous connaissons maintenant sous l'appellation « Labrador » était à l’origine le chien des pêcheurs à Terre-Neuve, mais la race fut ensuite développée sur la péninsule du Labrador dans l’actuel Canada. Un chien dont la race de Terre-Neuve était l’ancêtre fut ensuite croisée avec des chiens locaux d’aspect retriever. L’objectif était d’obtenir un type de chien légèrement plus léger que le Terre-Neuve ayant encore des caractéristiques stables comme chien de travail. Cela a donné une race relativement homogène à l’aise aussi bien sur terre que dans l’eau. Dès le début, elle a été utilisée pour aller chercher les bouchons flottants des pêcheurs des filets à pêche afin qu’ils puissent tirer les filets à terre. Puis on remarqua que cette race avait de très bonnes capacités pour rapporter des oiseaux d’eau.

Lorsque les chiens de cette race sont arrivés en Angleterre, le travail de reproduction ciblé a pris son essor, et des chiens forts aussi bien physiquement que mentalement ont été obtenus. La connaissance de ce chien étonnant s’est répandue depuis l’Angleterre. Il est rapidement devenu un favori parmi les chasseurs d’oiseaux, où la capacité de dressage, d’endurance ainsi que la capacité de ces chiens à travailler à terre comme en mer - malgré les basses températures de l’eau - en ont fait une espèce très appréciée. Il faut dire qu’au Royaume-Uni, il y avait une grande compétition entre grands propriétaires terriens pour savoir qui disposait du meilleur labrador retriever pour ramener les oiseaux abattus rapidement et sûrement au chasseur.

Nom et standard

À l’origine, les chiens étaient nommés « Chien d’eau de Saint-Jean » ("St. John's Water Dog") ou « Chien de Saint-Jean » ("St. John's Dog"). Ce nom vient de St-John, la capitale de la Terre-Neuve. On le connaît aussi sous le nom "Lesser Newfoundland Dog", mais le nom « Labrador » a été donné à ces chiens après qu’ils ont eu été amenés en Angleterre au cours des années 1800. On pense que le nom « labrador » a été inventé par le comte de Malmenbury. Ce comte a acheté son premier chien à un bateau de pêche qui avait débarqué ses prises dans le port de Poole. On raconte qu’il a dit à propos de la race : « Nous appelons toujours les nôtres des labradors... », et le nom est resté. Le labrador peut être décrit comme un chien de taille moyenne dont la taille idéale n’est pas égale à la taille du chien. Selon la norme, les mâles font de 56 à 57 cm, tandis que les chiennes font de 54 à 56 cm. Les labradors se présentent en trois variantes de couleurs différentes : le noir, le jaune et le brun.

Le labrador comme chien de chasse

Le Labrador est le chien de chasse le plus apprécié au Danemark, et il est utilisé aussi bien par les « chasseurs ordinaires » que par les chasseurs professionnels auxquels il apporte une aide précieuse. Un bon tempérament et comportement, combiné à une forme de chasse modifiée au Danemark a eu une grande importance pour l’avancée et la popularité de la race. Tout comme l’exigence d’amener son chien à la chasse. Cela a également amené beaucoup de gens à acheter un labrador vu qu'il répond à la plupart des besoins. Un labrador est un rapporteur sûr. Il peut être utilisé comme un chien de levage / de rabattage. Il est à la fois sociable en famille et facile à dresser.

Aujourd’hui, un chien doit aussi être un bon chien familial. Ce qui donne un chien harmonieux et joyeux tel que le labrador. Ainsi, le labrador est parfait pour les tâches que la plupart des chasseurs souhaitent faire faire à un chien.


Labrador Retriever


Toutefois, il est très clair que le labrador est exceptionnel pour les tâches de rapportage. Il est bâti de façon compacte et son pelage court et épais ainsi que son sous-poil fait qu’il effectue un travail fantastique dans l’eau. Là où d’autres chiens sont des spécialistes du travail dans les champs, il est agréable de constater qu’un labrador bien dressé peut effectuer une tâche difficile de rapportage en effectuant un bon repérage, en se laissant diriger et pour finir en rapportant.

À la chasse, le labrador doit être capable de s’asseoir tout à fait calmement – qu’il soit dans une battue ou qu'il effectue une chasse au gibier migrateur. Il doit garder son calme et se concentrer sur le repérage du gibier abattu. Lorsqu’il est envoyé pour un rapportage, il doit pouvoir rapidement et précisément rapporter le gibier abattu à son maître. Un labrador bien concentré qui travaille sans se laisser distraire par d’autres gibiers sauvages ou tirs est un plaisir à voir en action.

Quand on consulte le registre de limier, on constate qu’il comporte également beaucoup de labradors. Ils sont bien adaptés au travail avec un limier, grâce à leur bon flair et à leur tempérament calme et peuvent ainsi être entraînés à résoudre les tâches.

On voit aussi des labradors résoudre d'autres tâches non liées à la chasse. Aussi bien comme chien guide pour aveugles que comme chien détecteur de drogues ou comme chien de service, un labrador peut être entraîné à résoudre les tâches demandées.


Golden Retriever

Le Golden Retriever ou Golden est aussi l'une des races les plus appréciées au Danemark. C’est une race qui se caractérise par son esprit amical et chaleureux qui combine des capacités de chien d'arrêt avec des qualités de chien familial. Un magnifique chien de chasse, qui est de préférence utilisé dans le travail de rapportage du petit gibier après le tir. Le Golden Retriever a une facilité innée de récupération et vu qu’il est également nerveux, coopératif et calme, c’est donc aussi un excellent chien de chasse et familial.


golden retriever
golden retriever


Histoire

Le Golden Retriever est une race relativement nouvelle au Danemark, où les premiers Golden sont arrivés en 1958. Il est à l’origine originaire d'une race écossaise qui était élevée dans les highlands à la fin du XIXe siècle. Lord Tweedmouth souhaitait élever un chien de chasse de la race retriever adapté au terrain et au climat des highlands. Dans les archives, il a été décrit comme un chiot jaune d’une portée de Retrievers noirs Wavycoated ayant été croisé avec un épagneul Tweet Water Spaniel en 1868. Ensuite est venue une portée de plusieurs chiots jaunes et ceux-ci sont la source principale des Golden Retrievers que nous connaissons aujourd'hui.

Les premiers Golden sont arrivés au Danemark, il y a plus de 60 ans. Ils ont été importés depuis l’Angleterre. La race a rapidement obtenu une grande popularité, ce qui se voit dans le fait que 13 chiens ont été inscrits au registre en 1960 et que 15 ans plus tard, 3300 étaient inscrits au registre généalogique.

Selon les instructions sur le site du club, vous devez en tant que propriétaire du chien concerné noter que certains propriétaires de Golden choisissent de mettre surtout l’accent sur les lignées d’exposition, tandis que d’autres choisissent de mettre plutôt l’accent sur les lignées chasseresses. Par conséquent, les acheteurs de chiots ayant un intérêt particulier, sont repérés par rapport aux épreuves dans les champs des animaux parents et / ou en fonction des prix d’exposition avant le choix d’un éleveur.

Il est donc possible de rechercher un chiot chez un éleveur avec exactement les objectifs de reproduction que l'on souhaite obtenir et en fonction du travail d’élevage dans lequel on a confiance.

Le Golden comme chien de chasse

Le Golden Retriever possède une grande polyvalence - même lorsqu’il est question de capacités de chasse. Comme les autres chiens d'arrêt, le Golden est particulièrement efficace dans le travail de rapportage. La race est élevée pour le rapportage et un Golden bien entraîné résout parfaitement les tâches de rapportage. C’est pourquoi, on voit souvent des Golden utilisés pour les chasses où l’on tue beaucoup d’oiseaux. Ils peuvent efficacement être utilisés par le chasseur qui souhaite bénéficier d’un compagnon de jeu solide pour la chasse au gibier migrateur par exemple.

Le Golden Retriever résout efficacement les tâches qui suivent les tirs à terre comme dans l’eau où son grand enthousiasme s’exprime. Le Golden est un type de chien solide qui possède également un poil épais et un sous-poil. Ce qui lui permet de travailler efficacement et facilement dans l'eau. C’est également une race avec laquelle il est facile de travailler et qui collabore volontiers avec le maître. En général, le Golden Retriever est un fidèle compagnon avec lequel on travaille avec plaisir du fait de son dévouement.


golden retriever


Durant le travail avant le tir, le Golden peut facilement être utilisé pour la recherche durant laquelle il doit travailler en contact étroit et à courte distance du chasseur. Un Golden rapporte aussi du gibier à poil. Tel que les lièvres ou les renards. Tout comme il peut être utilisé pour le travail de traque. Notamment comme limier.

Comme toutes les autres races, le Golden doit bien sûr être formé à la chasse et pour ceux qui cherchent à trouver de l'aide à la formation ou à des événements dans le cadre du club, le site Web du club propose de nombreuses offres, conseils et instructions.

Tempérament et taille

Le Golden Retriever est une race heureuse, conviviale et loyale. Il est très social et se débrouille bien avec les enfants avec lesquels il est fidèle et loyal. Le Golden s’associe bien avec les autres chiens et il possède généralement de bonnes capacités aussi bien comme chien familial que comme chien de chasse.

La race compte toujours parmi les favorites sur les listes publiées par le Dansk Kennel Klub des races de chien les plus appréciées.

En plus d'être de bons chiens de chasse, vous verrez les Golden effectuer des tâches en tant que chiens d’handicapés et comme chiens au service des aveugles. En termes de couleur, le Golden se trouve dans toutes les nuances dorées et crème. En termes de taille, les mâles font entre 56 à 61 cm, tandis que les femelles font entre 51 à 56 cm.


Flatcoated Retriever

Comme avec les autres retrievers, on travaille facilement avec les beaux Flatcoat retrievers à poils longs. Ils ont du flair et rapportent bien le gibier. De plus, le beau Flatcoat est une race dévouée qui possède un tempérament actif et vif.


flatcoated retriever
flatcoated retriever


Histoire

Historiquement, il faut revenir à 1830, pour trouver les premières races de retriever et c’est vers 1850 que le Flatcoat commence à se démarquer. Les chasseurs ont commencé à élever des retrievers qui étaient des rapporteurs doués et comme le nombre de bêtes n’était pas très grand, on utilisait les différents chiens disponibles.

Pour le Flatcoat, ou « Flatten », ce sont des chiens d’eau, des setters et autres chiens de berger qui ont constitué la souche principale. Puis, ils ont cherché à améliorer les chiens au moyen d’un élevage ciblé. Les éleveurs ont vu le chien nommé St-John et ont estimé à l’époque que ces chiens anoblissaient la race. Ces chiens ont d'abord été amenés en Angleterre par des pêcheurs nord-américains et ceux de taille moyenne et robuste avec de longues têtes et des arrêts faibles se sont avérés être des rapporteurs exceptionnels. Vu que ces chiens avaient également un pelage robuste, ils étaient très bons dans l’eau.

En grand travail de reproduction fut effectué pour obtenir le Flatcoat que nous connaissons aujourd'hui et la race a obtenu son nom en 1870. Jusque-là, ils étaient connus comme Eavy coated retriver, mais on souhaitait obtenir un pelage sans ondulations. D’où le nom « Flatcoat ».


flatcoated retriever


Différents éleveurs en Angleterre ont travaillé pour élever des chiens de talent, tandis que la Première Guerre mondiale a décimé la petite population de Flatcoat Retrievers. Heureusement, les chiens de qualité restants furent relativement bien utilisés et la race a été restaurée. Le bon type de chien aux fortes capacités de chasse et au bon tempérament constitue la base du type que nous connaissons aujourd'hui.

Ceux qui aujourd’hui élèvent la race, également au Danemark, souhaitent élever des chiens ayant à la fois de bonnes capacités de chasse et une belle apparence - « double fonction ». Ils souhaitent en outre conserver le bon tempérament de la race et obtenir un chien heureux et vif qui travaille en bonne harmonie avec son maître. Cette stratégie a permis de faire en sorte que l’on trouve des Flatcoat bien répartis dans tout le pays. Il est ainsi également possible d'obtenir de l'aide et des conseils pour l'achat d'un chiot, pour le dressage et autres activités. Il est recommandé d’aller visiter le site Web du club spécial sur www.flatcoat.dk

En ce qui concerne l’élevage des Flatcoat, demander conseil aux gens expérimentés de l’association peut s’avérer très utile, car les Flatcoat exigent un dressage un peu différent.

Le Flatcoat comme chien de chasse

Le Flatcoat est un bon chien de chasse, dont l’atout est le travail après le tir. C’est une race très laborieuse qui a besoin de contact et d’activité.

Le Flatcoat peut avoir une maturité un peu plus tardive que les autres races, mais une fois qu’un Flotcoat est dressé, on obtient un rapporteur enthousiaste et efficace qui travaille bien sur tous les types de terrains. Le Flatcoat a une grande passion pour l'eau et fait également preuve de ténacité et d’endurance dans le travail dans l'eau. Cette race possède aussi une couche dense de pelage qui repousse l’eau. Ce qui protège le chien du froid et constitue un net avantage lorsqu’il faut rapporter vers la fin de la saison de chasse.

Ce n’est pas « seulement » un chien d’après tir. Le Flatcoat est aussi un chien de chasse polyvalent qui peut bien être utilisé pour effectuer de courtes quêtes. La race travaille en bonne relation avec son maître et peut facilement être formée à la recherche / au travail à portée de tir.

Tempérament et taille

Le Flatcoat est un chien vif et de bon caractère qui travaille volontiers avec son maître. C’est un chien de chasse amical qui possède une taille idéale qui, pour les mâles est comprise entre 58 et 61 cm, tandis qu’elle est de 56 et 59 cm pour les chiennes. La couleur est la plupart du temps noire, mais ils peuvent aussi être de couleur foie.


Chesapeake Bay Retriever

Le Chesapeake Bay Retriever est originaire des États-Unis et doit son nom à la plus grande baie de la côte Est des USA, la baie de Chesapeake. La race se caractérise par une grande passion pour l'eau, l’amour de la récupération et un type robuste qui possède une grande polyvalence.


chesapeake bay retriever
chesapeake bay retriever


L'origine de la race et son histoire au Danemark

Le Chesapeake Bay Retriever est une race qui a été élevée par les chasseurs de canards et d’oies qui avaient besoin de chiens ayant envie de rapporter, au bon comportement et surtout robustes lorsqu’il s’agit de travailler après le tir. Une race qui doit en même temps être capable de travailler en terrain difficile et presque infatigable lorsqu’on lui demande d’effectuer des tâches de rapportage dans la baie de Chesapeake. Ces chasseurs dépendaient du fait qu’ils soient capables de tuer le plus possible d’oiseaux nageurs pour la vente sur le marché et ils ont découvert que ces chiens étaient parfaitement adaptés à leur rôle.

La littérature indique que le Chesapeake a été créé vers 1807, après le naufrage d'un bateau au large de la baie de Chesapeake. L'équipage ainsi que deux chiots de Terre-Neuve furent sauvés du naufrage. Le propriétaire du bateau était très intéressé par le Terre-Neuve et avait donc fait en sorte d’acheter un mâle et une chienne de la meilleure origine. Après le naufrage, le capitaine vendit les deux chiots qui acquirent une bonne réputation de chiens d’eau récupérateurs et ils furent utilisés pour la chasse au gibier d’eau et aux oies. Ces deux chiens n’ont apparemment cependant jamais été croisés entre eux, mais furent croisés avec des « coonhounds » locaux. Ce qui donna un type relativement homogène, particulièrement robuste avec une passion pour l’eau et la récupération. Ils furent nommés « Chesapeake Bay Ducking Dog.

Chesapeake fut de nouveau élevé en 1800 et il fut reconnu par l'American Kennel Club dès 1878. La norme précise de la race telle qu’elle est connue aujourd’hui peut être consultée sur le site Web de l’association.

Le Chesapeake Bay Retriever est présent au Danemark depuis près de 100 ans. Date à laquelle les deux premiers chiens ont été importés des États-Unis. Quelques années se sont cependant écoulées avant que la race ne fît son « apparition » dans le pays. Il a donc fallu attendre le milieu des années 1960. Date à laquelle ils furent importés des Pays-Bas et des États-Unis C’est également au cours de cette période que la première portée d'origine danoise a été enregistrée au Dansk Kennel Klub.

Ces éleveurs très actifs ont fondé la lignée de Chesapeake que l’on connaît aujourd’hui au Danemark. Bien que les débuts de cette race furent un peu difficiles au Danemark, on considère maintenant que ce chien de chasse fait partie du Dansk Retriever Klub.

L’association organise un grand nombre d’activités tout au long de l’année en prodiguant des conseils dans le cadre de la chasse et des expositions canines. C’est, surtout pour les nouveaux propriétaires de chien, une occasion formidable d’obtenir un dressage compétent et de socialiser le chien.

Le Chesapeake comme chien de chasse

Le Chesapeake adore travailler et il possède une grande ténacité et endurance. Cela impose donc des exigences en matière de dressage et c’est pourquoi, en tant que nouveau propriétaire de chien, il peut être opportun de profiter des offres de conseils et d’aides de l’association pour obtenir le chien de chasse de talent que l'on rêve d’avoir.

L'une des forces de cette race est sa grande passion de l'eau. Le Chesapeake est vraiment fait pour l'eau. Il est spécial parmi les races de chiens, car ses pattes arrière sont très longues. C’est donc un nageur très efficace d’autant plus que ses pattes sont palmées. La race possède aussi une longue et puissante queue qui aide aussi le chien à naviguer à travers les vagues. Un Chesapeake n’abandonne pas et fait preuve d'une grande ténacité.


chesapeake retriever


Un Chesapeake combine un travail de chasseur efficace avec l’apparence typique de cette race. Un chien « double usage ». La race a été créée pour être un chien de chasse rapporteur dont la compétence principale est celle du travail dans l’eau et qui travaille toute la journée en conservant un rythme efficace.

Un Chesapeake peut bien entendu également être formé pour une courte quête à portée de fusil et / ou intégrer des battues si bien qu’il n’est pas « seulement » un chien d’après tir. Il est rapide, et conserve souvent une étroite relation avec son maître. C’est également un relativement bon limier. C’est pourquoi il a été inscrit au registre des limiers et nombreux sont les Chesapeaker qui se sont distingués dans les épreuves de recherche et de traque au Danemark.

Un Chesapeake est un très bon chien familial, mais qui exige une vie active. Il a besoin d’activité et a besoin de stimuler aussi bien ses muscles que son cerveau.

Apparence et taille

La plupart des Chesapeake Bay Retrievers sont souvent bruns. L’expression « the Chessie rainbow » couvre également les nombreuses couleurs de la race qui peut prendre toutes les couleurs brunes, sedge et deadgrass qui font partie des 8 couleurs ainsi nommées sur la palette de couleur de la race standard. Le pelage est la marque de noblesse de la race. Il est court et dense avec un sous-poil épais protégeant contre le froid. Le pelage de surface est ondulé et le pelage le plus correct n’est pas bouclé sur les pattes. Le pelage de la tête est court et droit, la couleur « Deadgrass » -rappelle l’aspect de l'herbe fanée et la couleur « carex » -rappelle celle des roseaux. Une autre caractéristique est celle de la couleur de ses yeux qui sont jaunes à ambre. Le Chesapeake apparaît puissant et athlétique. Les mâles pèsent environ 35 à 40 kg et les chiennes environ 25 à 32 kg.

La taille idéale en hauteur des mâles est comprise entre 58 et 66 cm et entre 53 et 61 cm pour les chiennes.


Curly Coated Retriever

Le Retriever Curly Coated est un chien d'arrêt unique à la carrure forte et robuste au cours de la chasse. Il comporte un pelage facilement reconnaissable qui permet à cette race de bien travailler dans l’eau. C’est aussi l’une des plus anciennes races de chiens d’arrêt.

Le Curly Coated, ou « Curly », possède une grande personnalité. Il travaille très bien de façon autonome et possède une grande capacité à repérer les oiseaux abattus. Un Curly est généralement étroitement attaché à son maître et avec le bon dressage, il devient un chien loyal et convivial.


curly coated retriever
curly coated retriever


Histoire

Historiquement, le Curly la plus ancienne des races de retriever, et c’est probablement l'une des plus anciennes races de chiens de chasse. Sa reconnaissance en tant que race date de 1860. Si vous regardez dans la littérature et dans les peintures des années1800, alors vous verrez déjà des nobles anglais partir à la chasse avec un Curly. Et en 1860, on en trouve présentés lors d'une exposition en Angleterre et en 1864 il était exposé dans des catégories réservées au Curly.

Le Curly est toujours été utilisé pour la chasse aux oiseaux et c’est un excellent chien d'arrêt. Il est par contre difficile de définir les races qui descendent du curly.

Les raisons de sa grande popularité par le passé se trouvent principalement dans la force et la persévérance de la race. C’est surtout le travail dans l'eau qui enthousiasmait les chasseurs et tireurs de l’époque, car le Curly se distinguait par sa capacité à revenir intact même lors des activités de rapportage les plus difficiles.

La race a connu un déclin au cours de la première et de la Deuxième Guerre mondiale, mais des éleveurs engagés ont oeuvré à la renaissance de la race. Après la Seconde Guerre mondiale, cette tendance a continué. La race est actuellement la moins répandue parmi les cinq races du Dansk Retriever Klub.

Apparence et tempérament

Le Curly est une race active qui aime la présence des gens. Il a besoin d'exercice, de défis mentaux et il est généralement très facile à vivre. Un curly est facile à dresser et c’est un nageur fantastique. C’est de plus un animal familial bon et généreux qui socialise facilement avec les autres chiens.

Sa particularité est son pelage qui possède de petites boucles serrées, noir ou couleur foie. Le corps est recouvert du cou à la pointe de la queue de petites boucles qui se trouvent contre la peau et sous le pelage de surface. Le reste du poil de ce chien est lisse. Ce manteau extérieur donne au Curly une protection pendant la chasse qui peut s’effectuer dans les taillis aussi bien que dans l’eau. Le pelage spécial du Curly contient une graisse particulière qui l’isole lors du travail dans l’eau et permet au chien de sécher rapidement.

Les couleurs du Curly sont noires ou couleur foie et la hauteur idéale pour les mâles et des 68 à 69 cm, tandis qu’elle est de 63 à 64 cm pour les chiennes.

Le Curly coated retriever comme chien de chasse

C’est une race principalement élevée pour le travail après le tir. C’est un excellent rapporteur avec une capacité remarquable de repérage. Il résout également bien les travaux de quête et se révèle également un bon chien d’après tir lorsqu’il s’agit de rechercher du gibier à poil.

Ils peuvent également être formés pour des courtes recherches et donc être utilisés comme chiens de levage. Comme indiqué ci-dessus, c’est une race robuste qui travaille volontiers dans le maquis, les broussailles et les bois. Le bon flair de la race, sa grande persévérance en font un compagnon de chasse fiable qui résout souvent de lui-même les travaux de rapportage difficile. Sa carrure est un peu différente de celle des autres chiens d'arrêt et le Curly peut en raison de sa taille sembler un peu plus lent que les autres races.

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?