Types de chasse

La chasse au brocard


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


La chasse au brocard se déroule comme la chasse à l’approche ou la chasse à l’affût. Lors de la chasse à l’approche, le chasseur se déplace silencieusement dans sa zone de chasse et marche toujours contre le vent pour que l'animal ne s’en aperçoive pas et s’enfuie.

Il est important, lors de la chasse à l’approche, de ne pas marcher trop vite et de prendre son temps pour utiliser les jumelles. La chasse au brocard se déroule pendant les mois chauds de l'année, et une journée de chasse peut être très fructueuse.

La plupart des chasseurs sortent le matin et le soir, mais on peut aussi trouver du brocard au milieu de la journée. Pour l’affût, le chasseur se place sur une échelle de tir ou dans un mirador.

Ceux-ci sont situés dans des clairières, le long des chemins forestiers ou une haie sur un champ. Lors de la chasse au brocard par vent latéral, on est très proche du reste de la faune si l’on a un comportement silencieux.


Les défis de la chasse au brocard

La chasse au brocard se déroule dans les mois chauds de l'année ; mais les matinées et les soirées peuvent tout de même être froides au printemps.

Il est important d'être bien camouflé, car bien que les brocards ne voient pas les couleurs comme nous, ils captent clairement les contrastes.

Vous devez donc porter des vêtements de camouflage adaptés aux mois d'été, des vêtements de camouflage dans lesquels vous pouvez vous déplacer silencieusement.

Le brocard a une bonne ouïe et il ne faut pas grand chose pour gâcher une bonne occasion par un matin d'été calme. Le plus grand défi de la chasse au brocard est de ne pas se faire remarquer.

Télécharger la liste de contrôle pour le chasse au brocard

Deerhunter Approach



Deerhunter recommande

Approach & Lady Christine

DKK 1 199,00


Pantalon Approach

  • Taille réglable avec élastique et bretelles amovibles
  • 2 poches avant
  • Une poche sur la jambe avec ouverture zippée ergonomique et couteau de poche à l'intérieur
  • 1 poche arrière avec fermeture éclair

Veste Approach

  • Fermeture éclair YKK bidirectionnelle sur le devant
  • Poche radio oblique
  • 1 poche poitrine avec fermeture éclair
  • 2 poches avant avec fermeture éclair

Veste Lady Christine

  • Capuche détachable
  • fermeture à glissière YKK 2 voies
  • 2 poches réchauffe-mains avec une sangle à l'intérieur pour garder le rabat de la poche ouvert
  • 2 grandes poches avant



Récit de chasse d’un chasseur

Le brocard

Il y a beaucoup de sortes de brocards. Il y a les petits curieux que l’on chasse à la périphérie de la zone où le brocard évolue.

De jeunes animaux aux petites cornes ou des brocards d’un an qui semblent prometteurs. Des brocards ou brocards à boutons, des brocards pendulaires, des brocards hors norme intéressants, aux six bois symétriques.

Des brocards aux grands bois élancés et ceux aux grands bois couronnés perlés.

Des « Brocards tueurs » avec l’extrémité des bois pointus. Des brocards foncés et trapus et des brocards bâtards.

Et puis il y a l’ancêtre que l’on a peut-être suivi au fil des ans, et à qui l’on pense chaque année s'il est toujours là. Plusieurs semaines avant l'ouverture de la chasse, celle-ci est déjà dans l'esprit du chasseur ; joie impatiente, espoir et rêve de surprendre le « brocard fantôme », que l’on aperçoit seulement furtivement dans les fourrés, caché dans les ténèbres de la forêt.

Si, tôt le matin, dans l’obscurité, nous avons l’impression que des yeux observent, c'est peut-être juste une chevrette.

À la fois somnolent et excité, on observe dans l'obscurité avant que ne pointent les premiers rayons de lumière ; on écoute attentivement, on pense à la direction du vent et où, l’année dernière, le brocard nous a trompé. « Restons en place, restons en place », on nous a toujours dit, « il va bien venir ». Tard le soir, avec les jumelles, on a vu des bois passer derrière les arbres, sans pouvoir distinguer si c’est aussi lui, ou si c'est juste un cervidé quelconque.

Visible quelques secondes, peut-être chasse-t-il un jeune brocard, pour ensuite se remettre en sécurité. Oui, on peut se dire que ce n’est pas pour rien qu’ils ont pu vieillir ! Ils trompent tout le monde.

Parfois on entend parler de chasseurs qui ont tiré un brocard qu’ils n’avaient encore jamais vu sur leur terrain de chasse, un gros brocard aux bois magnifiques ; a-t-il toujours été là ? La forêt contient-elle vraiment beaucoup de choses dont nous ignorons l’existence ?


brocard


Mais tout de même, on peut perdre patience et se laisser tenter, descendre de l'échelle et se déplacer sans bruit. La chaleur du soleil printanier commence à se faire sentir, et avec le chant des oiseaux, un autre type de silence prend place, un silence vigilant qui ne peut être perçu que derrière les sons de l’aurore matinal.

Avec un jeune brocard visible au bas du chemin forestier, insouciant, observant sporadiquement, est-on tenté par l'ignorance et l'inexpérience de sa jeunesse ?

Oui bien sûr ! Mais le rêve au sujet du vieux, on veut se le garder, car une fois que vous avez vu un brocard et que vous l'avez suivi au fil des ans, vous avez avec lui une relation particulière, il devient votre propre brocard particulier !

Beaucoup de soirées et de nombreuses matinées, sans oublier l'après-midi, sont consacrées à chercher, s'asseoir, attendre et réfléchir.

Peut-être l’avons nous aussi aperçu cette saison, peut-être sommes-nous dans le doute que c'était lui, c’était peut-être juste quelque chose que nous imaginons, mais nous pensons que c'était lui, c'est tout ! Tel est le meilleur dans la chasse au brocard, sans exception. Un jour nous l’aurons !

Articles Liés

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?