Types de chasse

La chasse au pigeon


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


Les pigeons sont tirés en vol. Ils dorment la nuit dans les arbres des petites forêts et la journée ils volent vers les champs pour se nourrir.

Dans certains endroits, ils sont en si grand nombre qu'ils causent des dommages aux champs. On les chasse souvent depuis une cache lorsqu’il sont vers les leurres, d’autres fois cela vaut la peine de chasser les pigeons sur leur ligne de vol en se plaçant près d’une haie où ils aiment voler.

Enfin, vous pouvez les chasser en fin d’après-midi lorsqu’ils volent vers la forêt pour passer la nuit.

Si vous avez la chance de tirer une centaine de pigeons en un jour, il s’agira « d’un jour à marquer d'une pierre blanche ». L’espèce de pigeon la plus commune est le pigeon ramier.


Les défis de la chasse au pigeon

Les périodes de chasse au pigeon sont différentes selon les pays, mais la meilleure saison pour la chasse au pigeon est la fin de l'été. Il peut alors faire chaud et il peut être difficile de se camoufler correctement. Un vêtement de camouflage léger et une casquette à visière contre le soleil sont alors nécessaires.

Les pigeons voient tout, de très loin, et il peut être difficile de les attirer par des leurres si l’on est pas correctement caché.

C'est peut-être une bonne idée de se placer avec le soleil dans le dos afin que les pigeons soient éblouis par le soleil, mais par contre ils peuvent aussi avoir des difficultés pour voir les leurres qui ont été placés. On peut également chasser les pigeons en hiver. Il s’agit alors de migrations de pigeons nordiques.

On les chasse lorsqu’ils volent vers les forêts, où ils ont souvent des arbres préférés pour passer la nuit.

Dans cette forme de chasse, il est nécessaire d'avoir une veste de camouflage non serrée, car le tir est souvent en hauteur, presque à la verticale. Il est important que rien ne serre lorsque l’on tire dans cette position.

La chasse au pigeon


La chasse au pigeon dans le Yorkshire


Geoff Garrod, probablement l'un des tireurs de pigeons les plus connu d'Angleterre nous a permis de partager avec lui une journée de chasse proximité de ses formes. Quel a été son choix vestimentaire? La tenue Predator de Deerhunter bien sûr.



Deerhunter recommande

Sneaky


Gants Sneaky 3D

  • Avec points antidérapants
  • Gants avec rabats sur le haut

Masque Sneaky 3D

  • Camouflage maximal
  • Cordons pour ajuster

Casquette Sneaky 3D avac Masque Filet

  • Camouflage maximal
  • Combinaison de chasse et masque facial deux en un

Survêtements Sneaky 3D

  • Bas réglable avec cordon élastique
  • Poignets réglables avec élastique
  • Pantalon avec élastique à la taille et au bas de jambe



Récit de chasse d’un chasseur

Chasse au pigeon et odeur de champs fraîchement coupés

Il est difficile d’imaginer que ce magnifique oiseau puisse être perçu comme un prédateur. On peut comprendre que les agriculteurs peuvent perdre patience avec ces petits volatils, mais ces pigeons doivent avoir quelque chose à manger tous les jours et s'ils sont nombreux, cela peut se révéler alors bien coûteux.

Mais si vous ignorez tout cela et que vous vous contentez d’admirer le pigeon en tant qu’oiseau, il ne reste plus que la beauté.

Si vous le voyez déambuler dans l’herbe, il a l’air plutôt gras et maladroit, peut-il vraiment voler ? A l'inverse, si vous êtes caché, loin des escarmouches et des tribulations de ce monde, et que vous le regardez se poser sur un champ fraîchement fauché pour voir ce que font les leurres, c’est à ce moment, avec élégance, que le temps s’arrête un court instant pour le chasseur.

Sans problème, il joue avec le vent comme s’il était à lui.

Beaucoup de chasseurs doivent admettre que le pigeon n'est pas la proie la plus facile. Avec une agilité digne d’une ballerine, il évite la grenaille qui le poursuit et tente de s’échapper à toute vitesse à travers le champ. Pigeons bleus dans un ciel bleu, au-dessus d’un champ fraîchement fauché, c’est la confirmation que la couleur bleue est la couleur de la liberté et que le chasseur doit reconnaître qu'il y a « plus d'espace à côté », comme on dit quand on rate son tir.

On attend caché, les leurres bien placés, et l’on scrute la haie de l’autre côté du champ pour voir si l’on assiste à l’envol d’un petit groupe de pigeons. Certains jours, ils se déplacent toute la journée, d'autres jours il se déplacent beaucoup le matin, pour recommencer dans l'après-midi. Souvent, je me suis trouvé dans une cache, en regardant les pigeons en position d’attente sur les plus hautes branches d’une haie entourant le terrain où j’étais placé.

De temps en temps, un jeune pigeon vole au-dessus de moi avec compassion ou avec curiosité, pour voir les leurres. Lorsque le coup de feu retentit, tous ses compagnons s’envolent des arbres et cherchent à s'échapper.

Une seule fois, le jour dont je me souviens le mieux, à l’époque de mon ancien terrain de chasse, où il n’y avait que peu de pigeons, un pigeon arrive. Alors que je lui tire dessus, un pigeon s’envole de l'arbre sous lequel je me trouve.

Je ne l'avais pas vu, mais il s’était sans aucun doute fait son idée sur moi. Il s’était probablement demandé pourquoi je me tenais là, tranquillement. Peut-être était-il étonné par les leurres qui ne bougeaient pas non plus. Le pigeon n’est probablement pas le plus intelligent des animaux du monde, mais je suis sûr qu’il aurait été amusant de connaître ses pensées à mon sujet !

Articles Liés

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?