Types de chasse

La chasse aux échassiers


Avertissement

Cet article peut contenir des règles qui ne s’appliquent pas à votre pays. Veuillez vérifier quelles règles s’appliquent à votre pays.


La chasse à la bécasse et à la bécassine est pour le chasseur aimant parcourir beaucoup de kilomètres. Quelques bécasses et bécassines sont tirées lors de chasses collectives, mais si l’on veut chasser les espèces spécifiques, il faut être prêt pour la marche.

Les bécassines vivent sur les prairies humides, pendant une période, et également sur les champs fauchés.

Les bécasses des bois et les bécassines sont des oiseaux migrateurs qui viennent en automne, et pendant cette période, vous pouvez en voir une grande quantité en une seule journée, et le jour suivant elles ont peut-être poursuivi leur migration.

La bécasse des bois est le seul échassier qui vit dans la forêt, où elle se nourrit principalement de vers de terre.


Les défis de la chasse aux échassiers

À la fois pour la chasse à la bécassine et à la bécasse, on parcourt bien des kilomètres par jour ; il est donc important de porter des vêtements légers, éliminant la sueur.

Il s’agit d’une chasse d’automne, et il faut tenir compte des conditions météo propre à cette saison.

Un vêtement à membrane mince est donc préférable, car celle-ci transfère la sueur et protège du vent et de la pluie.

Deerhunter Cumberland



Deerhunter recommande

Cumberland & Wingshooter



Wingshooter de Polaire avec Membrane

  • Doublé
  • 2 poches poitrine zippées
  • Élastique aux manches
  • Détails en « daim ».



Récit de chasse d’un chasseur

Petits oiseaux à long bec - le gros gibier du chasseur à la carabine !

Tous les autres oiseaux chassés sont plus gros que la bécassine et la bécasse des bois. Il n'y a pas beaucoup de chair sur ces échassiers aux longues pattes. Si l’on veut de la viande, il faut chasser d'autres espèces. Si, au contraire, on est à la recherche de l’originalité, il est difficile de rivaliser. Et si vous avez la chance de tirer un oiseau de l'une de ces espèces, un met succulent vous attend dans votre assiette et c’est cadeau.

Les traditions sont nombreuses pour la chasse à la bécasse.
L'une d’entre elles est l’honneur attribué à la bécasse en lui réservant une place spéciale, la plus haute lors de la présentation des trophées. La bécasse est également entourée de mystères et de mythes - ce n'est pas sans raison qu'on l’appelle « oiseau troll » La bécasse des bois, par exemple, peut-elle guérir ses propres blessures sur les pattes avec de la boue et des plantes de la forêt ? Peut-elle voler avec ses bécasseaux entre ses échasses, nom donné à ses pattes, à juste titre pour un échassier ? Peut-elle jeter ses plumes pour tromper l'ennemi ? Oui, ce ne sont que quelques-uns des mythes concernant la bécasse des bois. Mais une chose est sûre, elle peut esquiver un tir comme par magie.

C'est ainsi que la bécasse des bois, avec sa vue à 360 degrés, fait tout pour utiliser la nature comme bouclier. D'un seul coup d'aile, elle est derrière un buisson de conifères, à l’abri du tir du chasseur.


La chasse aux échassiers


La chasse à la bécassine est une belle forme de chasse ; les bécassines n'ont pas les arbres et les buissons comme bouclier, mais la hauteur du ciel. Rapides comme l’éclair, elles prennent leur vol en zigzag au-dessus des champs, presque comme un papillon.

Vous pouvez marcher dans la prairie avec des vaches paissant, entre les mottes herbeuses et les ruisseaux de drainage. Il faut marcher à pas feutrés car la bécassine a une excellente vue et certains croient que les bécassines peuvent aussi sentir sur le sol lorsque le danger va frapper.

Tranquillement, on s'avance pour déceler un envol rapide et si l’on entend aussi un petit baiser fantomatique, on peut être sûr que la bécassine a pris son vol.

D’un rapide coup d’aile elle évite habilement la grenaille qui la poursuit et qui perd de son impact dans l’espace.

Beaucoup de chasseurs expérimentés ont dû s’avouer vaincus par un oiseau si humble. À chaque pas dans la prairie, vous pouvez entendre le bruit toujours plus fort des douilles vides dans la poche, témoin de la difficulté de cette chasse.

La chasse aux échassiers est une chasse aux oiseaux sauvages dans une nature sauvage, où le chasseur doit travailler dur pour être récompensé. Que l’on chasse la bécassine ou la bécasse, on est avant tout un chasseur qui aime vivre dans l'habitat naturel que préfèrent ces oiseaux. Si l’on peut tirer un seul oiseau de temps en temps, c’est le bonheur.

Ce ne sont pas tous les chiens qui ont envie de les rapporter, mais ce sont des oiseaux avec lesquels il est difficile d’avoir de l’expérience ! Que l’on utilise des épagneuls ou des chiens d’arrêt pour ces formes de chasse, chacun a son charme, mais le plus important est de les faire travailler.

La meilleure journée de chasse est celle passée avec son chien, et la chasse aux échassiers n’est pas une chasse collective avec de nombreux chasseurs.

C'est avant tout le chasseur et son chien, peut-être avec deux ou trois amis, mais il n'y a pas d’appels et d’éclats de voix, seul s’entend le bruit du nez du chien affairé et, avec un peu de chance, un faible battement d’ailes derrière un monticule ou un arbre.

Articles Liés

Nouveautés

Demande d'acceptation des cookies

Nous collectons des statistiques et des données sur le comportement des utilisateurs au moyen de cookies.

Souhaitez-vous nous autoriser à le faire ?